Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un blog tout a fait personnel qui informe des manifestations , des conférences , des lectures et du cinéma.

Collectif Solidarité Réfugiés 33 19 mai 2017, 11 demandeurs d’asile soudanais enfermés au Centre de Rétention Administrative de Bordeaux…

Publié le 21 Mai 2017 par Gilbert Hanna in Rassemblemnt

Collectif Solidarité Réfugiés 33 19 mai 2017,  11 demandeurs d’asile soudanais enfermés au Centre de Rétention Administrative de Bordeaux…
Collectif Solidarité Réfugiés 33 19 mai 2017,  11 demandeurs d’asile soudanais enfermés au Centre de Rétention Administrative de Bordeaux…
Collectif Solidarité Réfugiés 33 19 mai 2017,  11 demandeurs d’asile soudanais enfermés au Centre de Rétention Administrative de Bordeaux…
Collectif Solidarité Réfugiés 33 19 mai 2017,
11 demandeurs d’asile soudanais enfermés au Centre de
Rétention Administrative de Bordeaux…
la mobilisation continue !
Rassemblement devant la Préfecture
(entrée principale côté Tram)
Vendredi 19 mai 2017, 12h
Pour exiger leur libération et le traitement de leur demande
d’asile en France.
 
Merci de relayer sur tous vos réseaux
Lettre aux préfet de la Gironde.
Bordeaux, le mercredi 17 mai 2017
A Monsieur le Préfet de la Gironde
Objet : URGENT : demande de réexamen de la situation des personnes hébergées en CAO
Dix jeunes demandeurs d’asile, de nationalité soudanaise, sont actuellement retenus, dont certains
depuis plus de huit jours, au Centre de Rétention Administrative (CRA) de Bordeaux.
Ces personnes sont toutes issues du Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO) de Mérignac, transféré
désormais à Bordeaux Ravezies.
Elles se sont présentées volontairement à leur rendez-vous aux guichets de la Préfecture, où elles ont
été interpellées et conduites au CRA. D’autres, convoquées ces prochains jours aux guichets de la
Préfecture, pourraient subir le même sort.
Ces jeunes sont enregistrés dans le cadre de la procédure d'asile « Dublin » car ils sont passés par
l'Italie. Pourtant ces jeunes déclarent qu'ils ont été contraints de donner leurs empreintes en
Italie. Tous y ont vécu dans des conditions difficiles et certains ont été victimes de mauvais
traitements et/ou de violences.
Etant hébergés et encadrés par un CAO, dispositif créé par l’État afin de prendre en charge les
centaines de personnes vivant dans les rues de Calais ou de Paris qui souhaitaient déposer en France
une demande d'asile, nous ne comprenons pas la décision de les transférer en Italie et encore moins
cette mesure de privation de liberté.
D’autres personnes hébergées en CAO ont été « dédublinées » et ont eu la possibilité d’accomplir
toutes leurs démarches et procédures de demande d’asile en France.
Les personnes actuellement retenues au CRA de Bordeaux sont fragiles et désespérées de voir que
leur accueil en CAO débouche sur une privation de liberté et leur renvoi en Italie.
Monsieur le Préfet, l’ensemble des signataires de ce courrier, représentant un large public de
citoyens sensibles à la cause des personnes souhaitant se réfugier en France, au nom de l'égalité de
traitement et de motifs exceptionnels et humanitaires, sollicitent de votre bienveillance :
- que ces jeunes retenus ne soient pas renvoyés en Italie
- qu'ils soient libérés du CRA de Bordeaux
- qu'ils puissent faire leur demande d'asile en France
- que ceux qui ont des rendez-vous ces prochains jours à la Préfecture ne soient pas à leur tour
retenus et qu'ils puissent eux aussi effectuer leur demande d'asile en France.
Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, nos salutations respectueuses.
RESF 33 - ASTI Bordeaux - La Cimade - Association ARTS (Accueil Réfugiés Talence Solidarité) -
AC!Gironde – EELV Aquitaine – UJFP Aquitaine – Ensemble ! Gironde – FSU33 – Médecins du
Monde Délégation Aquitaine – Rénovation – AREVE.
Commenter cet article