Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un blog tout a fait personnel qui informe des manifestations , des conférences , des lectures et du cinéma.

Action de Tchernoblaye

Publié le 2 Juillet 2017 par Gilbert Hanna in Rassemblemnt

Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye
Action de Tchernoblaye

Action de Tchernoblaye Jeudi 22 juin à 9h00
devant la Commission locale d'information
(CLIN du Blayais) lors de sa réunion annuelle
à Braud et Saint-Louis (salle des fêtes)


La "sûreté" nucléaire en France : taire, mentir, cacher...

L’industrie nucléaire est au cœur d’un des plus graves scandales industriels de tous les temps mais, étrangement, ni les dirigeants politiques ni les « grands » médias ne semblent s’en émouvoir : aujourd’hui comme hier, le lobby nucléaire impose la désinformation des citoyens.

Pourtant, l’affaire est stupéfiante : des milliers de pièces pour centrales nucléaires ont été mal réalisées dans les forges d’AREVA au Creusot et ont été couvertes par des certificats de sûreté falsifiés, et ce depuis 1965 !

Que dire de l’Autorité de sûreté nucléaire, présentée comme la plus compétente et la plus stricte du monde ? Soit elle n’a rien vu pendant toutes ces années, soit elle n’a rien dit ! Quant aux Commission locales d’information (CLI ou CLIN), elles continuent comme si de rien n’était à jouer le rôle qui leur est assigné : faire croire à la population que l’industrie nucléaire est « sous surveillance citoyenne ».

Aux dernières nouvelles, l'Autorité de sûreté nucléaire s'apprêterait à valider la cuve du réacteur EPR (en construction à Flamanville) malgré les graves défauts de construction qu'elle présente.

C’est pour tenter de rompre ce train-train lénifiant que l’association Tchernoblaye organise un sera présente jeudi 22 juin à Braud et Saint-Louis à l’occasion de la réunion de la CLIN du Blayais.

A cet effet, Tchernoblaye rediffuse la liste des pièces défaillantes ou non-conforme concernant trois des quatre réacteurs du Blayais, tout en rappelant qu’il ne s’agit là que des informations qu’EDF et AREVA ont bien voulu reconnaître. La réalité est probablement pire : comment faire confiance à ces entreprises qui trichent et mentent depuis des décennies ?

Faut-il attendre un Fukushima en France, et en l'occurrence au Blayais, pour prendre les décisions qui s’imposent ? Les réacteurs nucléaires français sont dans un état de délabrement avancé et doivent être fermés au plus vite, et immédiatement pour ceux qui contiennent des pièces déficientes et/ou ont dépassé 30 ans d’âge (durée maximale prévue à l’origine).

Ci-joint le relevé officiel des pièces déficientes se trouvant dans les réacteurs du Blayais, ce qui ne signifie pas qu’il ne s’en trouve pas d’autres…

 

Commenter cet article