Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un blog tout a fait personnel qui informe des manifestations , des conférences , des lectures et du cinéma.

Le travailleur de la nuit de Matz et Chemineau. Ed. Rue de Sèvres.

Publié le 30 Juillet 2017 par Gilbert Hanna in Bande dessinée

Le travailleur de la nuit de Matz et Chemineau. Ed. Rue de Sèvres.

Le travailleur de la nuit de Matz et Chemineau. Ed. Rue de Sèvres.

Une tranche d’histoire de l’anarchie à travers ce personnage Alexandre Jacob qui a réellement existé. Il paraît qu’il a inspiré l’auteur d’Arsène Lupin Maurice Leblanc.

Ce n’est pas important.

Ce personnage est de ceux qu’on aime plein de courage, de désintéressement, de détermination et surtout doué d’une grande intelligence.

Il dit au juge qui l’a condamnée au Bagne en Guyane : « La société ne m’a donné que 3 moyens d’existence : le travail, la mendicité et le vol. Le travail loin de me répugner me plait. L’homme ne peut pas se passer de travailler. Ce qui m’a répugné c’est de suer sang et eau pour l’aumône d’un salaire. En un mot de me livrer à la prostitution du travail. La mendicité, c’est la négation de toute dignité. Tout homme a droit au banquet de la vie »

A lire … 

Pour une histoire de cette époque, le tournant de la III eme république.

Celle où l’on mourrait de faim, de maladie aux portes de Paris.

Les enfants travaillaient onze heures par jour et six jours par semaine.

 

 

Commenter cet article